Prime à l'achat d'une compostière

Composter c'est pas compliqué !

Prime pour les habitants de Waterloo

Depuis 2008, tout habitant de Waterloo peut obtenir une prime de 15€ s'il achète une compostière ou un bac à compost dans le magasin de son choix. Ce montant est accordé sur base d'une facture introduite dans les trois mois de l'achat à l'administration communale. Un formulaire, disponible sur le site Internet de la Commune ou auprès du service Éco-conseil, doit aussi être complété.
 

On le sait, le coût de l'élimination des déchets est en constante augmentation. Le Service public de Wallonie impose aux communes de répercuter ces dépenses sur les citoyens. Pour éviter de devoir payer plus, il n'y a donc qu'une solution : diminuer la quantité de déchets jetés.

Pour ce faire, la Commune octroie une prime à l'achat d'un bac à compost ou d'une compostière. Tout habitant peut en faire la demande. Mais une seule est accordée par ménage. Cette prime correspond à un montant forfaitaire de 15€.
Les déchets organiques représentent 30% du volume et 50% du poids du sac-poubelle. Le fait de les composter permet donc de réduire énormément la quantité de déchets et donc le nombre de sacs-poubelles.
Autre avantage : cette prime peut être aussi accordée pour le remplacement de la compostière ou du bac à compost, après une période de 5 ans d'utilisation.

Les guides composteurs de Waterloo

Une trentaines de guides composteurs ont été formés au sein de la Commune en 2010 et 2011 par le Comité Jean Pain (http://www.comitejeanpain.be) et en 2016 par l'asbl "Bon...jour Sourire" (www.bjsoptiwatt.be). Ces bénévoles sont à votre disposition pour vous aider à acquérir les bonnes pratiques afin de réaliser votre compostage à domicile.

Quels sont leurs rôles ?

  • Promouvoir le compostage à domicile ;
  • Entretenir le site de démonstration (situé à la station d’épuration) ;
  • Tenir un stand lors d’événements communaux ;
  • Aider la population à résoudre leur problème de compostage.

N’hésitez pas à demander conseil auprès de cette équipe dynamique.

Pour rentrer en contact avec un de ces guides, envoyer une demande avec vos questions à ecoconseil@waterloo.be ou au 02/352.99.94.

Le compost, c’est quoi ? (quels en sont les avantages ?)

 Le compost, c’est la transformation des matières organiques en une matière d’excellente qualité et sans mauvaise odeur servant de nourriture aux plantes (terreau).

Les avantages :

  • Réduction de 30% du volume et 50% du poids de votre poubelle d’ordures ménagères (poubelle blanche) ;
  • Moins de sacs krafts ou moins de déplacements jusqu’au parc à conteneurs ;
  • La production d’un engrais d’excellente qualité ;
  • Avantages indéniables sur l’environnement et sur le portefeuille.

 Comment composter ? Il y a trois règles d’or à respecter

  1. Mélanger

Il est important de mélanger deux types de déchets, à savoir, les déchets de type verts azotés et les déchets de type bruns carbonés et cela idéalement à parts égales pour assurer la réussite de votre compost.

Les déchets verts (tontes, déchets organiques (de cuisine), …) sont constitués essentiellement d’eau tandis que les déchets bruns (paille, cartons, broyats, tailles de haie, …) vont permettre d’absorber l’eau des déchets verts et donner une structure au compost.

Si vous effectuer un tas rien qu’avec des déchets de tonte de pelouse, ceux-ci étant trop riches en eau vont pourrir et sentir mauvais. Ce n’est pas considéré comme un compost.

Il vaut mieux mélanger d’abord vos deux types de déchets avant de les mettre dans votre compost.

  1. Humidifier

Un compost trop sec rend difficile la transformation des déchets, il faudra l’arroser. S’il est trop humide, il faudra rajouter des déchets bruns (cartons, paille, …) pour ne pas avoir d’odeur et de pourriture.

L’humidité est idéale si en prenant une poignée de votre compost et que vous la pressez, quelques gouttes perlent au travers des doigts.

  1. Aérer

Il faut une aération suffisante pour permettre aux organismes d’effectuer leur travail de décomposition des déchets. Un compost bien aéré ne sent pas mauvais, sans air, les déchets fermentent et des odeurs désagréables apparaissent.

Ces trois règles d’or n’étant pas toujours évidentes à reproduire sur le terrain, nous vous invitons à contacter le service éco-conseil pour demander les coordonnées des guides (ecoconseil@waterloo.be).

Que composter ?

Les déchets de type verts :

  • Épluchures de légumes et de fruits
  • Filtres à café, marc et sachets de thé (attention au modèle en plastique non compostable)
  • Coquilles d’œufs et de noix concassées
  • Litières d’animaux domestiques herbivores (paille, fientes, fumier)
  • Fumier de ferme frais (de vache et de cheval)
  • Plantes et fleurs fanées
  • Restes de récolte du potage

Avec précaution :

  • Plantes montées en graines
  • Plantes malades ou traitées aux pesticides
  • Huiles et graisses de cuisine
  • Os et déchets d’animaux

Les déchets de type bruns :

  • Foin
  • Copeaux
  • Sciures
  • Branchages broyés
  • Feuilles mortes
  • Feuilles de papier journal
  • Cartons découpés en morceaux
  • Essuie-tout usagés, papiers non colorés

Avec précautions :

  • Cendres de feu de bois
  • Litières (bois ou papier) de chat ou de chien

Non compostable :

  • Les matières synthétiques
  • Les plastiques
  • Les métaux
  • Les verres
  • Les langes jetables
  • Les excréments et litières d’animaux domestiques
  • Les poussières des sacs d’aspirateurs
  • Le gros bois
  • La terre, le sable, et les cendres de charbon
  • Les périodiques illustrés

1. Le fût (+/-350 litres)
Il est conseillé pour les petits jardins et devra être placé au soleil sur des dalles espacées de 2cm. L’outil indispensable pour mélanger et aérer les matières dans le fût est la tige aératrice. Il est conseillé pour les jardins de 3 à 10 ares.

2. Le silo sera installé de préférence à l’ombre et à l’abri du vent à même la terre

3. Le tas sera installé de préférence à l’ombre et à l’abri du vent à même la terre. Il est conseillé pour les grands jardins.

4. Le vermicompostage : pour celui qui veut composter et qui n’a pas de jardin

Que faire de son compost ?
- L’utiliser comme un engrais dans le potager et comme terreau dans les jardinières (1/3 de compost – 2/3 de terreau de commerce).
- Pour enrichir la terre de jardin aux pieds des vivaces et des arbustes.
 

Fichier attachéTaille
Formulaire pour introduire une demande de prime96.34 Ko
Equipe des guides composteursRemise des certificats de guide composteurFût à compostSilo à compostSilo à compost

Copyright waterlootv.be
Vous êtes vidéaste, passionné(e) par votre commune et aimez le montage vidéo ? Alors n'hésitez pas à rejoindre l'équipe de bénévoles de Waterloo TV!