Compte rendu de la séance du lundi 29 janvier 2018

Conseil communal de Waterloo

Urbanisme

  • À l’unanimité, les élus se sont prononcés sur l’ouverture d’une voirie et d’un parking dans le cadre d’une procédure de permis d’urbanisme en vue de la création de 11 lots pour des habitations unifamiliales, à proximité de la rue Palau.

Le groupe MVW a profité de ce point pour demander la mise en place rapide du schéma de développement communal, de manière à y intégrer ce type de projet et la mobilité qui en découle.
De plus, MVW a rappelé que ce terrain présentait une configuration particulière pour l’écoulement des eaux. "Des drains sont d’ailleurs prévus mais qu’en est-il pour leur entretien ?", a-t-il demandé.

La bourgmestre (MR) a souligné que le permis d’urbanisme était en cours d’examen et a assuré que la majorité comptait avancer au plus vite dans la mise en place du schéma de développement communal. "Toutefois, il convient de présenter un dossier bien ficelé, a-t-elle ajouté. Les derniers changements apportés par la mise en place du CODT nous demandent des recherches d’informations complémentaires."
"Pour ce qui est de l’entretien des drains, a complété l’échevin de l’Urbanisme (MR), cela fait partie des obligations du service public, au même titre que l’entretien des égouts ou des voiries."

  • Les élus ont unanimement approuvé la désignation d’un auteur de projet pour l’inscription d’une Zone d’Enjeu Communal (ZEC). L’inscription d’une Zone d’Enjeu Communal vise une partie du territoire qui contribue à la dynamisation des pôles urbains et dont le potentiel de centralité, caractérisé par une concentration en logements et par un accès aisé aux services et aux équipements, est à renforcer.

"Le CODT permet de déterminer ce type de zone à étudier pour l’avenir, a expliqué la bourgmestre. Suite à la présentation du Masterplan, nous confions cette analyse à un bureau d’études. La présentation de la maquette a suscité énormément d’avis. Près de 700 personnes sont venues voir les plans. Ce projet n’est pas figé."

Le groupe Ecolo s'est réjoui de cette consultation populaire et a demandé de pouvoir inscrire un membre de l’opposition au sein du comité d’accompagnement.

Les élus de MVW ont soutenu le principe, mais ont regretté l’étendue de la zone actuellement envisagée. Ils souhaiteraient une zone plus large. MVW a demandé que le projet ZEC "Cœur de Ville" s'inscrive dans le cadre global du Schéma de Développement communal, ainsi que dans le plan global des mobilités de Waterloo.

"L’étendue de la ZEC doit être déterminée par le bureau d’études, a précisé la bourgmestre. Enfin, j’en profite pour assurer que les mesures prévues dans le cadre du plan de mobilité ne seront pas appliquées sans que tout soit mis en place pour assurer leur fonctionnement."

L’opposition s’est également interrogée sur les modalités de financement prévues pour assurer la réalisation de la place et a posé la question d’associer un opérateur privé.
La bourgmestre a assuré disposer de la capacité de mettre ces plans en œuvre et attend des garanties juridiques avant d’aller plus loin.