Les points importants de la séance du lundi 20 février 2017

Conseil communal de Waterloo

Acquisition pour cause d'utilité publique

Le Conseil communal a unanimement approuvé l'offre d'achat relative à deux parcelles du bois qui jouxte la chaussée de Tervuren, de part et d'autre du rond-point du Berlaymont.

Une partie de ces terrains est en zone forestière et le propriétaire avait l'intention d'abattre les arbres pour en exploiter le bois, aexpliqué la bourgmestre (MR).Nous l'avons rencontré afin d'éviter ce désastre qui supprimerait l'écran visuel et sonore devant le Ring 0. Le propriétaire nous a proposé de racheter le bois à bon prix. Il sera entretenu gratuitement par le Département de la Nature et des Forêts de la Région wallonne.”

Écolo a relevé que le plan présenté au Conseil communal compte trois parcelles et qu'une infraction urbanistique a été constatée sur l'une d'entre elles.

“La troisième parcelle appartient à un autre propriétaire avec lequel nous n'avons pas encore pu finaliser nos négociations, a précisé la bourgmestre. Il s'agit d'une société qui doit auparavant faire avaliser cette décision en Conseil d'Administration. Quant à l'infraction, il s'agit d'une piste pour vélos de cross. Selon le Département de la Nature et des Forêts, les tranchées et les trous creusés pour l'aménager risquent de faire chuter certains arbres. Il est donc convenu avec le propriétaire actuel qu'il remette la parcelle en état.”

Le groupe MVW a estimé qu'il faudrait garder l'une ou l'autre piste pour permettre aux jeunes de continuer à s'y entraîner et ainsi limiter le risque d'un nouvel aménagement “sauvage”. Il a également jugé le prix particulièrement intéressant et “espère que la Commune puisse trouver un tel terrain d'entente pour l'acquisition du Bois des Bruyères”.

Secrétariat général

L'assemblée a pris connaissance de la nouvelle répartition des attributions scabinales.

Écolo a souligné que l'échevin de l'Enseignement a changé quatre fois en cinq ans (en prenant en compte la législature précédente). Les Verts se demandent également s'il ne serait pas judicieux d'attribuer la Mobilité et les Travaux publics à une seule personne.

“Nous travaillons de concert et communiquons entre nous, répond la bourgmestre. On peut toujours discuter de la répartition des tâches, mais il faut bien trancher à un moment. On pourrait, par exemple, considérer que les Travaux publics et une partie du travail administratif de la Police locale sont aussi liés. Notre objectif premier est de travailler dans la continuité en évitant de tout redistribuer.”

Police

Une procédure de sélection va être lancée pour le recrutement d'un officier de la Police locale.

L'un de nos officiers nous quitte pour la Zone de Police de Charleroi où il sera en charge d'une importante équipe, a précisé la bourgmestre. Par la même occasion, il se rapproche de son domicile. Il ne s'agit donc pas d'un départ lié à un éventuel malaise au sein de notre Zone.”

Le mois dernier, Écolo s'était, en effet, déjà interrogé sur les fréquents départs d'inspecteurs de la Police de Waterloo.

“Disposez-vous des chiffres de roulement moyens en Brabant wallon, afin de les comparer à ceux de Waterloo ? Et pourriez-vous nous préciser si les effectifs répondent au cadre prescrit ?”, a demandé MVW.

“Ils sont supérieurs au cadre de base, a répondu la bourgmestre. Quant aux chiffres de la Province, je peux me renseigner. Je suis également prête à dresser un état des lieux en concertation avec les syndicats, mais honnêtement je ne pense pas qu'il y ait un mal-être généralisé au sein de notre Police.”

“Je ne pense pas non plus,est intervenu le conseiller PS. Beaucoup d'inspecteurs espèrent, au cours de leur carrière, rejoindre les services judiciaires. Or, en travaillant à Waterloo, ils doivent souvent attendre plus longtemps qu'en se rendant à Bruxelles ou dans d'autres grosses villes. Cela représente un frein dans le temps, mais aussi d'un point de vue salarial”.

L'assemblée a unanimement approuvé les modalités de sélection des candidats, ainsi que la composition de la Commission de sélection locale.