Diminuer l’usage des pesticides

« Zéro phyto pour 2019 »… En route vers une gestion différenciée de nos espaces verts sans produits phytopharmaceutiques! Depuis le 1er juin 2014, une nouvelle législation wallonne concernant l’épandage des « produits phytopharmaceutiques » (ou PPP) est entrée en vigueur. Autrement dit, on ne peut plus épandre n’importe quel pesticide où on veut et comme on veut!

Les Communes et les pouvoirs publics sont en ligne de mire de cette nouvelle loi, mais les particuliers sont aussi concernés. Quelques explications.

On désigne par « produit phytopharmaceutique » (PPP) un produit d’origine naturelle ou élaboré chimiquement : les insecticides, les fongicides, les herbicides,…

L’objectif de la loi « Zéro Phyto » est de supprimer progressivement tout épandage de produits phytopharmaceutiques dans les espaces publics et à proximité des eaux de surface mais aussi dans les espaces privés. Le véritable « Zéro Phyto » devrait être atteint le 1er juin 2019. Plusieurs études démontrent l’aspect nocif de ces produits sur la santé.

Stop le long des trottoirs proches de filets d’eau
Pratiquement, il est désormais interdit d’épandre des produits phytosanitaires sur des terrains publics revêtus s’ils sont à proximité d’un réseau de collecte (filet d’eau, égout…) ou d’une eau de surface (rivière, mare, etc.). En clair, si votre trottoir est « revêtu » et qu’il jouxte un filet d’eau, avec ou sans bouche d’égout, il vous est interdit d’y appliquer quel que PPP que ce soit, qu’il soit labellisé « écologique » ou non. ( voir photo pour bien comprendre)

Et des zones tampons
En outre, la loi prévoit des espaces supplémentaires, dits « zones tampons », sur lesquels l’application des PPP est interdite. Ces zones tampons peuvent concerner assez souvent les terrains privés. Prenons le cas le plus simple : si votre trottoir est relié à un filet d’eau, vous ne pouvez plus épandre de PPP sur ce trottoir. Mais au-delà, sur votre pelouse, par exemple, il faut aussi compter une zone tampon d’un mètre, sur laquelle l’application de PPP n’est plus autorisée.

De plus, si votre terrain privé jouxte un cours d’eau ou un plan d’eau, la zone tampon sans PPP est  de 6 mètres au moins. D’autre part, si votre terrain est relié à un filet d’eau (valable également pour une eau de surface) et qu’il accuse une pente égale ou supérieure à 10%, vous ne pouvez appliquer de PPP ni sur la pente, ni sur la zone tampon. Celle-ci prend cours à partir de la rupture de pente et a une largeur d’un mètre au minimum.

Tous renseignements complémentaires auprès du Service Eco-Conseil :02/352.99.94 ou sur www.adalia.be

Diminuer l’usage des pesticides
Mots-clés :